• RECETTE DE JOUVENCE

    UNE PAGE D'HUMOUR

    Comment gagner presque instantanément quelques années aux yeux des autres, ou comment ne pas passer pour un "ancètre" trop vite aux yeux de nos Oui-Oui ?

     

    Cure de jouvence testée par mes soins la 2ème semaine de vacances scolaires d'avril, soit la semaine dernière (vacances que je n'avais pas, moi !)

     

     




     
     INGREDIENTS :        

    - votre Oui-oui féminin de 13 ans, 

    - votre Oui-oui masculin de 10 ans,

    - 2 Oui-oui des mêmes sexe et âge, qu'ils considèrent comme des amis,

    - un matelas 140 x 190 et la literie adaptée,

    - une garde robe pas trop ringarde,

    - une palette de maquillage bien garnie,

    - un blog internet actif,

    - une voiture avec le plein de carburant,

    - un Mac'Do à proximité,

    - un porte-feuille prêt à dégainer,

    et surtout, surtout :

    - une bonne dose d'imagination,

    - de la patience à revendre,

    - une bonne dizaine de nuits de sommeil d'avance (et prévoir aussi une demi-douzaine de nuits de récupération),

    - éventuellement quelques anti-migraineux et 2 boules quies (pouvant être remplacées par 2 coussins épais).

     

    PREPARATION :

    Invitez, en premier lieu, la Oui-oui féminine amie dans votre maison pour un après-midi où vous n'êtes pas présent.

    1. Acceptez en dernière minute de la garder chez vous pour la nuit et la journée du lendemain.
    2. Cocoonez un petit nid dans la chambre de votre Oui-oui (qui, bizarrement, aura préalablement subi un raz-de-marée de rangement... si, si, je vous assure) à l'aide du matelas, de quelques draps et d'une couette duveteuse.
    3. Préparez à ces demoiselles un petit repas frugal avec les moyens du bord (ça prouve que vous n'êtes pas de ces "machins" qui font plein de réserves pour leurs vieux jours ou qui craignent la disette)
    4. Pour le lendemain midi, foncez faire 2 ou 3 courses en fonction de leurs envies respectives... en veillant surtout à ce qu'elles puissent assumer seule la préparation de leur repas (ça leur offre la sensation d'être plus autonome).
    5. Pendant toute la soirée, prendre soin de rester impeccable sur vous, dans votre tenue vestimentaire, mais aussi en matière de maquillage. (Surtout, retenez-vous d'enfiler le vieux pull difforme, le jogging délavé et les tatanes trouées dans lesquels vous vous sentez si à l'aise... ce serait du plus mauvais goût et, dans l'atteinte de votre objectif, c'est totalement à proscrire)
    6. Enfin, quelque soit la situation, restez disponible mais EXTREMEMENT discret. La moindre intrusion dans leur intimité vous bannirait à jamais de la zone nocturne !
    7. Ne vous lancez pas dans de grandes discussions pendant les temps partagés, mais sachez aborder savamment vos points communs : mode, coiffure, internet...
    8. Laissez les filles squatter à leur guise la télévision ou l'ordinateur familial et acceptez sans rechigner qu'elles papotent bien après votre coucher. (Inutile d'imaginer que vous allez vous endormir rapidement... autant croire au Père Noël, vous serez moins déçu !)

    En 2ème lieu, et sans avoir prémédité votre coup, une fois que la première Oui-oui amie a libéré les locaux, invitez le Oui-oui masculin à passer la nuit.

    1. Compte tenu de l'âge et du sexe du 2ème échantillon de "moineaux", autant prévoir une invitation à compter du vendredi soir, pour un retour le samedi midi. Si votre Oui-oui est sportif, peut-être trouverez-vous une excuse dans son activité pour écourter le séjour... convocation à un match, entrainement, etc... (Ca peut servir pour paraitre moins ringard !)
    2. Dès l'accueil du Oui-oui, tenez vous prêt à recevoir quelques centaines de décibels dans les oreilles.
    3. Soyez aussi tolérant envers les matchs de foot improvisés dans la chambre alors qu'il fait beau à l'extérieur. 
    4. Contentez vous de "bazarder" le matelas par terre, sans trop de préparation... c'est plus drôle pour les bagarres et les entrainement de catch !
    5. Pour les jeunes garçons, ne prévoyez pas de repas assis. Ce serait une perte de temps que d'imaginer les tenir statiques plus de 3 minutes. Préférez proposer une excursion au Mac'Do du coin !
    6. Pendant le trajet, improvisez-vous clown blanc (pince sans rire). Feignez de monter le ton pour calmer les troupes (même si intérieurement vous êtes mort de rire), faites 3 tours de rond-points, jouez avec votre GPS... Bref, soyez NATURELLEMENT gamulte (Adulte-gamin en parler Gwen)
    7. Au fast-food, laissez les Oui-oui jouer comme des enfants de 5 ans, supportez leurs hurlements, laissez-les se défouler sans criser !!! (Mais veillez tout de même à ne pas passer pour l'abruti du coin auprès des autres parents qui pourraient vous regarder avec pitié en constatant l'excitation de votre progéniture !)
    8. Tout comme pour le oui-oui féminines, privez-vous de votre téléviseur jusqu'à des pas d'heures et acceptez d'être réveillé par le doux rebond d'un ballon voltigeant de murs en plancher et de plancher en murs, sous les cris stridents de deux joyeux fanfarons ayant dormi 6 heures à peine.
    9. Enfin, pendant la durée de cette "intrusion", soyez prêt à répondre très rapidement à toute sollicitation (du style : trouver des bonbons après 23h ou réparer une porte de placard qui s'est démantibulée "toute seule"...)

     

    RESULTATS OBTENUS :

     Lorsque vous entendrez votre fille vous confier que son amie vous a trouvé belle et qu'elle a été surprise d'apprendre que vous aviez un blog, accueillez cela d'un grand sourire et d'un discret "merci". (Inutile de sauter de joie... contenez-vous que diable !) Ces remarques sont pour l'adolescente un compliment et, pour vous, une description de ce que vous représentez à ses yeux. Et hop, 10 ans de moins !

     Lorsque vous entendrez votre fils dire en catimini à son copain : "t'inquiète, elle est cool ma mère", dites-vous que, là aussi, vous avez gagné (5 ans de moins)

     

    Quant à ce que vous avez dû supporter pendant ces quelques jours ;en admettant que vous n'ayez pas eu recours aux bouchage d'oreilles ou aux médicaments (et sachant pertinemment que le naturel Oui-oui reviendra au galop et que, dès le lendemain, il vous fera vous arracher les cheveux de nouveau), soyez assuré que ça valait le coup...

    Le simple plaisir de voir vos enfants heureux mérite bien le sacrifice de quelques nuits !!!

    Et puis, vous pourrez récupérer après (discrètement, bien sûr, sinon vous récupérerez aussi vos 15 ans durement gagnés)


    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :