• Les Gremlins sont parmi nous

    UNE PAGE D'HUMOURVendredi 17h00, arrêt à la station service.

     

    Devant moi, une mamie, 75-80 ans bien tassés, descend de sa vieille 206 blanche.

    Elle ouvre son bouchon d'essence, puis introduit brutalement (presque "sauvagement") le pistolet de la pompe dans le goulot de son réservoir.

    Elle appuie sur le pistolet, le ressort immédiatement puis recommence avec un 2ème pistolet, puis un 3ème et enfin un 4ème. Tous les styles de carburant ont été tentés ! (vu de derrière, je me suis demandée si elle savait quel carburant utiliser !)

    Puis d'un coup, elle s'engouffre dans sa voiture (eh oui, s'engouffre... malgré son vieil âge, sa rapidité était impressionnante !), le trousseau de clefs encore accroché au bouchon du réservoir.

    Elle démarre et, hop, elle recule, recule, recule... Rien à faire que je sois juste derrière... jamais elle ne s'est demandée si moi je pouvais reculer !!!

    Puis la voilà qui manoeuvre pour aller à une autre pompe... et puis non, elle recule... elle va à une autre !!! 

    Mais qu'est-ce qu'elle fiche ??? La station est-elle en rupture d'essence ? Bizarre quand même ; les autres clients n'ont l'air de rien !

    Bah. Mystère !

     

    J'avance à mon tour vers la pompe et me sert sans encombre.

    C'est là que je réalise !!! La petite mamie n'avait pas compris que la moitié des pompes fonctionnait avec carte bancaire uniquement ! (Encore un bel exemple de décalage trans-générationnel !)

    Tu penses, mamie avait dû voir que la file d'attente aux pompes 24/24h était beaucoup moins longue... et comme les retraités n'ont jamais de temps à perdre, elle y est allée direct !

    Ben oui, si elle était venue, je ne sais pas moi, vers 14h00 (à non, ça c'est l'heure des "Feux de l'amour" sur TF1), bien, mettons à 15h00... elle aurait pu se présenter sans soucis à une pompe classique.

     

    Mais non ! C'est comme tous ces retraités qui ont la sale manie de vous emm... dans les magasins le soir après 17h ou le samedi matin ! (Vous avez tous repéré leur statagème, j'en suis certaine)

    Je ne parle pas des jeunes retraités, bien sûr. Ceux là sont encore assez intelligents pour respecter le stress des travailleurs.

    Je parle des anciens ; de ceux du 4ème ou 5ème âge (je ne sais plus trop comment on compte maintenant) ; bref les super-séniors plus que plus...

     

    Ceux-là, on se demande s'ils ne viennent pas faire leurs courses en car-couchette, un peu comme un voyage organisé.

    Ils sont là dès l'ouverture du magasin, mais ce sont aussi ceux qui débarquent le soir 5 minutes avant la fermeture !

    Ils viennent en troupeau et se repèrent facilement. (mais si, vous les avez forcément vus. De toute façon, vous n'auriez pas pu faire autrement). Ils se réunissent par mini-groupe de 3 ou 4, chacun avec un caddie vide (ou presque), en plein milieu des allées des supermarchés, pour accomplir leur réunion Tupperware.

     

    Cette bande est si bien organisée qu'elle obstrue ainsi tous les rayons. Pas moyen d'y échapper.

    Pour un peu qu'un rayon ne soit pas encore envahi, une formidable énergie pousse ces énergumènes à faire une accélération foudroyante... Leur caddie se transforme alors en Formule 1 qui vous bouscule sans encombre (ni pardon, d'ailleurs !), pour aller se planter net à l'endroit stratégique visé !

     

    Et là... Ca papote, ça papote, ça cancane aussi beaucoup. : "As-tu vu c'qui est arrivé à machin ?" "Et puis machine, t'as su, elle s'est cassée le coccyx !?" et bla et bla et blablabla.

     

    Pendant ce temps, toi qui a bossé toute la semaine et qui n'a qu'une demi heure pour faire tes courses (parce qu'après tu as le foot du petit ou la gym de la grande)... bien toi, tu dois attendre que ces messieurs dames daignent bien bouger de quelques centimètres !

    Ah tu peux y aller avec ta réserve de "pardon" ou "d'excusez-moi"... rien à faire. Il sont ancrés LA !... Bien mieux accrochés au sol que les poteaux EDF !!!

    Bien souvent, d'ailleurs, tu finis par capituler et par prendre un autre chemin pour attraper l'article qui se trouvait juste derrière eux !

     

    Et puis pour qui, pourquoi, je ne sais pas, il doit y avoir une heure de ralliement... d'un coup... en l'espace de quelques minutes, ils disparaissent tous ! Ils te passent devant en caisse comme si de rien n'était et... hop... envolés !

     

    Aaaaah, les anciens, on pourrait en parler des heures. On a tous 2 ou 3 anecdotes croustillantes les concernant !

    Papi et mamie Mougeot faisant repasser les articles de leur caddie plein, 1 par 1, à la caisse centrale pour gagner 10 centimes d'euros ; Mamie Berthe chez le poissonnier exigeant qu'on lui vende un poisson qui n'existe pas ; Papi René voulant bénéficier d'une promo de l'an passé ; etc...

     

    Normal ! Les retraités en Société sont un peu comme des enfants... d'ailleurs, je les soupçonne de faire exprès de redevenir de grands gamins.

    Eux si gentils à leurs domiciles, à vous apprendre les choses de la vie avec une patience d'ange, à partager leur savoir, à jouer avec les plus jeunes... Dès qu'ils sortent en ville ou dès qu'on les réunit, ils deviennent capricieux, exigeants, tout leur est dû mais eux ne doivent rien aux autres générations... tout ça sous prétexte de l'âge !!! Un peu comme les Gremlins en fait... peut-être ne faudrait-il pas les nourrir ni leur donner à boire après minuit ???!!!

    Bref, pour un peu on pourrait les confondre avec des Oui-oui mal "embouchés" !

     

    Bon, au moins, j'espère que ce revirement de personnalité n'est pas systématique.

    En ce qui me concerne, j'ai déjà prévenu les enfants que si je me mutais en gremlins du 3ème âge, il faudrait qu'ils me recadre de suite.

    Mais pour plus de sécurité, je laisse une trace pour la postérité sur ce blog, afin de protéger à jamais les autres de ce que je pourrais devenir...

     

    Waououou, je suis le Mooonnnstre du Vieux Schnock !!!!


    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :