• Le tableau anéanti

    Espagne. La restauration d’un tableau tourne au massacre

    Cette peinture murale, un Ecce Homo, est l’œuvre d’Elias Garcia Martinez, un peintre du XIXe siècle. Elle orne l’église de Borja, dans la province de Saragosse, en Espagne. A gauche sur la photo, voici l’état de la peinture en 2010.

    En juillet dernier, elle avait été photographiée, en très mauvais état, lors d’un inventaire du patrimoine religieux de la commune (image du centre) 

    Mais il y a quelques jours, on a découvert avec surprise qu’une main anonyme, et visiblement peu habile, avait restauré le tableau ! Le résultat est à droite…

    Initiative personnelle

    Sur son blog, le centre d’études de Borja s’est ému et a prévenu les autorités. Après enquête, la « restauration » est l’initiative personnelle d’une octogénaire, voisine de l’église. Sans demander de permission et pensant bien faire, elle a pris un pinceau et entrepris de restaurer la fresque. En débordant un peu…

    Un rapport est en cours pour déterminer les dommages occasionnés, et leur éventuelle réversibilité.


  • Commentaires

    1
    nanne Profil de nanne
    Samedi 25 Août 2012 à 17:14

    C'est vrai qu'il ne ressemnble plus à grand chose ... mauvais restaurateur !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :